Archives de février, 2012

La flamme

Publié: 23/02/2012 dans Divers

Hello,

Voici le premier texte que je partage avec vous sur mon blog. Je l’ai écrite dans le cadre du cours de Français, en rédac’; et ça m’avait valu un bonne note, donc je viens partager cela avec vous. Voici le thème :

Attention à vous, vos sens vont être mis à rude épreuve aujourd’hui …
En effet, grâce à eux,vous allez transformer les mots en … Chaleur !
Écrivez avec votre cœur près du poêle et allez déneiger vos sentiments, la mauvaise humeur partira avec la fonte des glaces !

Le texte devait être court. Le voici :

J’étais près de ma cheminée. Au calme. Dans ma vieille maison en bois, au coeur d’une forêt enneigée en ce moment, au côté d’un bon feu de cheminée, rien n’était plus apaisant. Je me souviens avoir lu quelque part que regarder une flamme,  c’était comme replonger à l’intérieur de soi. La flamme n’était que le reflet de nous-même, et elle nous aidait à faire remonter nos souvenirs, nos épreuves…Et j’ai eu à maintes reprises l’occasion de vérifier ces dires. Et s’est avéré que cet auteur avait raison.
Chaque soir, je fixai cette flamme, trépidante de chaleur, emplie de vie, et elle faisait remonter à chaque fois en moi ce même souvenir. Un vieux souvenir, mais qui me semble pourtant si proche : le souvenir de ma défunte fille. Cette flamme vive faisait rjaillir en moi ce souvenir funeste. Peut-être parce que ma fille, morte il y a quelques années à l’âge de 8 ans, était vive, tout comme cette flamme, et si brillante. A chaque fois, ce souvenir faisait monter en moi des larmes inépuisables, qui se déversaient, torrent de tristesse, sur mon visage éclairé par cette flamme luisante et magnifique. Mais bizarrement, ce soir fit exception. L’exception qui confirme la règle, diraient certains. Mais pour moi, c’était bon signe. Je me rémémorait le souvenir de ma fille, avec tristesse, mais sans pleurs : j’avais finalement fait, au bout de toutes ces années, le deuil de l’être qui comptait le plus pour moi. Et cette flamme, magnifique, brillante, trépidante, m’y avait grandement aidé. Alors, si vous voulez faire vous replonger au coeur de vous-même, rien n’est mieux que la flamme. Elle vous aidera, de sa lumière chaude, comme elle m’a aidé moi-même.

Je précise parce qu’on m’a déjà posé la question, je n’ai pas de fille morte, hein,(et heureusement, vu mon âge ^^) c’est juste pour les besoins du texte. dft009

Donc, dites-moi ce que vous en pensez, donnez-moi votre avis, chaque commentaire m’aidera à m’améliorer. dft009

Salut tout le monde !

On se retrouve pour le deuxième « C’est lundi que lisez-vous ? », car j’ai oublié de le faire la semaine dernière, et je m’en excuse. Mais trêves de blabla, entrons dans le vif du sujet. 😀

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
J’ai lu CHERUB, tome 4 : Chute libre,  de Robert Muchamore, pour le Temps lecture, que vous pouvez retrouver dans la catégorie « Time to read ». Mon article sur cette lecture arrivera dans la semaine, normalement.

Que suis-je en train de lire ?
Je suis en train de lire La trilogie du mal, tome 1 : L’âme du mal, de Maxime Chattam, qui est un vrai régal. Un thriller sanglant, avec quelques passages gores, une bonne dose de psychologie : parfait !

Que vais-je lire la semaine prochaine ?
Je pense lire si j’ai le temps le tome 1 de la saga Time Riders.

Voilà, c’est fini pour ce Deuxième numéro du C’est Lundi, et je vous dis donc à Lundi prochain pour la troisième édition. 😀

Time to read : le deuxième !

Publié: 19/02/2012 dans Time to read

Bonjour à tous,

Aujourd’hui pour le time to read, j’ai choisi un livre court, facile à lire, pour se détendre, c’est  CHERUB, tome 4 : Chute libre, de Robert Muchamore.

Alors, je n’ai qu’une chose à dire :  Go pour ce second Time to Read ! 😀

10h11 : Je commence ma lecture. 

10h31 : C’est ce que j’aime avec cette saga, les débuts ne sont jamais longs, on est tout de suite dans l’action. 

10h34 : Petite pause. 

11h03 : Je reprend ma lecture. 

11h29 :  On retrouve le James qu’on a connu dans les tomes précédents. C’est-à-dire qui se fout complètement de la procédure et du règlement. ^^

11h43 : Bon, j‘ai une rédac’ de français à rendre demain,(malheureusement) donc je vais stopper ma lecture, aller la terminer, et revenir après ! 😀

13h02 : Je reprends ma lecture. 

13h08 :  Finalement, je commence à bien aimer le personnage de Dana. 

13h12 : Jake aussi est pas mal dans son genre…

13h26 : L’espace d’une seconde, j’ai vraiment eu peur pour James. 

13h52 : Pauvre James…J’ai carrément de la peine pour lui. 

13h29 : Ah, ça y est, le moment de partir en mission est arrivé. 

14h37 : Belle petite démonstration de karaté…

15h25 : Ouh là ! Ca m’a l’air bien compliqué, ce plan, mais j’aime bien. Ca me fait penser aux films mission Impossible… ^^

16h42 : J’ai terminé ma lecture ! Vous pourrez retrouver mon avis sur ce livre dans quelques jours. 😉

Non Stop, de Frédéric Mars

Publié: 09/02/2012 dans Divers

Auteur : Frédéric Mars

Bibliographie de l’auteur : Le sang du christ, Lennon Paradise et L’amour est une femme.

Editeur : Black Moon

Genre : Thriller, Action

Nombre de pages : 667 pages

Prix : Je l’ai eu gratuitement grâce à un concours, mais je sais qu’il coûte 18 euros.

Introduction :

Je me dois de remercier Stephie, de Livraddict pour avoir organisé son concours pour gagner Non Stop sur son blog Mille et une pages. Donc, merci à elle.

Synopsis :

9 septembre 2012, Manhattan. Un homme ordinaire reçoit une enveloppe anonyme et se met à marcher en direction du métro. À peine s’est-il arrêté sur le quai de la station qu’il explose, semant la mort autour de lui. Très vite, les mises en marche et explosions de ce genre se multiplient à une allure folle. Sam Pollack et Liz Mc Geary, les deux agents chargés de l’enquête, doivent admettre qu’ils sont confrontés à une attaque terroriste d’une envergure inouïe. Une attaque non revendiquée et d’autant plus difficile à contrer qu’elle transforme des innocents en bombes humaines, faisant d’eux les agents de ce scénario apocalyptique. Tous se sont vu implanter un pacemaker piégé dans les deux dernières années. Tous reçoivent ces fameuses enveloppes kraft et se mettent à marcher. S’ils s’arrêtent, la charge explosive se déclenche, où qu’ils soient. Quels que soient leur âge et leur couleur de peau. La cavale sans fin de ceux qu’on appelle les Death Walkers, les marcheurs de la mort, ne fait que commencer.

Mon avis :

D’abord, il faut dire que ce livre fut mon premier coup de cœur de l’année 2012 !:D Donc, vous m’excuserez d’avance si l’article est très long, mais c’est que j’ai plein de choses à lire. Mais bon, trêve de bavardages, entrons dans le vif du sujet.

Non Stop est un thriller haletant, contruit à la manière des films 24 heures chrono, et tient le lecteur en haleine jusqu’au dénouement. L’auteur a mis en place un intrigue complexe, enchâssée avec plusieurs autres secondaires. On voit en lisant que l’auteur a vraiment une grande connaissance des USA, de Manhattan, et il ne faut pas être Einstein pour voir qu’il a dû passer du temps à faire ses recherches. De plus, l’histoire, qui se déroule du 9 septembre 2012 au 12 septembre 2012, est d’autant plus crédible que les organisations et termes employés dans le livre sont ceux de la réalité (par exemple, on y retrouve le Hezbollah , les stratégies des USA concernant le contrôle du pétrole en mer rouge, etc…). En plus, je trouve l’idée des pacemakers piégés assez originale, et ça donne encore du peps à l’histoire car il y a beaucoup de gens qui sont implantés. Et on se demande d’ailleurs comment ils vont faire pour venir à bout de cette attaque impromptue mais pourtant si réaliste. Le lecteur est toujours dans une atmosphère soit de peur, soit dans l’action, car si l’on est pas en compagnie de marcheurs de la mort ou de policiers en action, on est au cœur des décisions stratégiques et des dilemmes diplomatiques à la Maison Blanche.

Maintenant, venons-en à la structure de l’histoire. Tout commence normalement, comme dans chaque roman, mais la problématique du livre émerge dès les premières pages (dans les 25 premières pages), et c’est tout juste si on ne peut pas parler d’incipit in medias res. Puis l’action se prolonge sans cesse tout au long de l’histoire, l’auteur, d’une excellente plume, va nous tenir en haleine tout au long, mettant des rebondissements en rafale, le lecteur est tenu en haleine jusqu’à la dernière page, pour conclure sur un final époustouflant.

Ma conclusion :

Vous l’aurez compris, ce livre fut pour moi un grand coup-de-coeur ! Je le recommande donc à tous ceux qui seraient amateur de livres d’action, ou qui voudraient renouer avec ce genre, ou avec la plume de l’auteur. A lire absolument !:D

Comme d’habitude ,n’hésitez pas à laisser des commentaires, ils me font plaisir. 

Sorties littéraires de mars 2012

Publié: 07/02/2012 dans Divers

Les sorties littéraires de Février 2012

Astuce : Pour aller plus vite dans vos recherches, si vous recherchez par exemple des sorties de la maison d’Edition de Pocket, faites : Ctrl+F, ce qui enclenchera le mode recherche de votre navigateur web, taper « Pocket » dans ce mode de recherche, et normalement vous tomberez directement sur la maison d’édition.

Bonjour à tous,
Je reviens pour vous présenter les sorties du mois de mars 2012. Si vous avez des questions sur un livre ou une édition en particulier(un prix, par exemple), n’hésitez pas à me les poser en commentaires et je me ferais un plaisir de vous répondre.

Les titres où il n’y a pas de dates, c’est que les dates n’ont pas été données sur les sites des éditeurs !

Si jamais vous voyez qu’il manque des titres ou que des parutions ne sont pas notées dans cette liste, n’hésitez pas àme laisser un commentaire pour le signaler !

• Calmann-Lévy

Départ de feu, de Alex Berenson
Ghettostadt, de Gordon J, Horwitz
La demoiselle des Tic-tac, de Nathalie Hug
La paille et l’osier, de Michel Caffier
Le pouce de l’assassin, de Lawrence Block
Le rêveur des halles, de Emmanuelle Friedmann
Le tribunal des âmes, de Donato Carrisi
Magasin général, Tarnac, de David Dufresne

• Le livre de Poche

Apocalyspe bébé, de Virginie Despentes
 Chevalier de l’ordre du mérite, de Sylvie Testud
Juste avant le crépuscule, de Stephen King
L’echo des morts, de Johan Theorin
L’enfant rien, de Nathalie Hug
La lame du boucher, de James Patterson
La malédiction des colombes, de Louise Erdrich
Les Anonymes, de R.J. Ellory
Lumière du monde, de Benoît XVI
Marine Le Pen démasquée, de Caroline Fourest et Flametta Venner
Olive Kitteridge, de Elizabeth Strout
Rose,  de Tatiana de Rosnay
Tu ne te souviendras pas, de Sebastian Fitzek
Irréparable, de Karine Slaughter
Jeanne, de Jacqueline de Romilly
L’entrevue de Saint-Cloud, de Harold Cobert
Le goût de vivre, de André Comte-Sponville
Le mari, de Dean Koontz
Les imperfectionnistes, de Tom Rachman
Les Radley, de Matt Haig
Les trois vies de Margareta, deCharlotte Link
Magellan, de Stephan Zweig
Maria, de Pierre Pelot
Sincères condoléances, de Erling Jepsen
Un coup à prendre, de Xavier de Moulins
Vinci et l’ange brisé, de Didier Convard
Dictionnaire des injures littéraires, de Pierre Calmin
Dimanche, de Georges Simenon
Donner du sens à sa vie, de Marc de Smedt
Eifelheim, de Michael Flynn
Le bonheur dans le mariage, de Madeleine Chapsal
Les bulles, de Claire Castillon
Madame de la Pommeraye suivi de Madame de la Carlière, de Denis Diderot

• Flammarion :

○ 7 mars :

Le cerveau de Voltaire, de Franck Nouchi
L’état bléssé, de Jean-Noël Jeanneney
Tout le monde n’a pas le destin de Kate Middleton, de Fred Ballard
Le crime de la rue de l’Aumône, de Nicole Gonthier

○ 14 mars :

Pauline, de Alexandre Dumas
L’île des esclaves, de Pierre de Marivaux
Projet Oxatan, de Fabrice Colin
Les fourberies de Scapin, de Molière
Le Cid, de Pierre Corneille
Dom Juan, de Molière
L’astrologie selon Nietzch, Bowie (TP), de Marco Pesatori

○ 28 mars :

Le malade imaginaire, de Molière
Trisan et Iseult
Fièvre (TP), de Val McDermid

• J’ai lu :

○ 7 mars :

Sexe, mensonges et idéaux, de Rachel Gibson
La belle et l’escroc, de Barbara Cartland
Lacrimae, de Andréa H, Japp
Comment j’ai liquidé le siècle, de Flore Vasseur
La carte et le territoire, de Michel Houellebecq
Tante Mame, de Patrick Dennis
Romans, de Phillip Kindred Dick
Troubles intentions, de Elizabeth Hoth
Attendre, de Sandrine Roudeix
Addiction au crime, de Nora Roberts
Paris la nuit, de Jérémie Guez
Lennon, de David Foenkinos
Au delà de la nuit, de Sherrylin Kenyon
Folle de toi, de Suzanne Elizabeth Phillips
Le royaume de Tobin, de Lynn Flewelling
Les pêchés de Lord Cameron, de Jennifer Ashley
Les noces de la passion, de Laura Lee Guhrke
La vie et le temps, de Frédéric Salmann
La tentation de l’immortel, de Karen Marie Moning
Inconnu à cette adresse, de Katherine Kressman Taylor

○ 14 mars :

Une seconde chance, de Jane Green
Ceux qui rêves, de Pierre Bordage
Leçon sur le bonheur, de Henri Pena-Ruiz
Les heures silencieuses –Manuel du guerrier de la lumière, de Paulo coelho
L’ombre de ma voix, de Patricia Kaas
Les rivières de Londres, de Ben Aaronovitch
Métamorphose en bord de ciel, de Mathias Malzieu

○ 21 mars :

Potion macabre, de Cassandra O’Donell
Les immortels, de Christopher Pike
Incitations, de Cécilia
Croisière en mer des pluis, de Eric Faye
Se noyer dans l’alcool ? , de Alexandre Lacroix
Vérité, de Madeline Hunter
A pas comptés, de Costantini
Le chevalier noir, de Connie Mason
Etes-vous de droite ou de gauche?, de Laurent Cold
A la conquête de mon ennemie, de Monica McCarty
Les seigneurs de la côte, de Barbara Cartland
Les pirates ! Dans une aventure avec les savants, de Gidéon Defoe
Les pirates ! Dans une aventure avec les baleines, de Gidéon Defoe

○ 28 mars :

L’Ode a la joie, de A.B. Winter
Sans laisser de traces, de Val McDermid
Sérum, de Henri Loevenbruck et Fabien Mazza
Enelvés par les extra-terrestres, de John E. Mack
Inspiration, de Wayne W. Dyer
Druide, de Olivier Peru

• Fleuve noir :

○ 1er mars :

Les faucheurs, tome 2, de Holly Black

○ 08 mars :

Revoir mes fils, de Miguel Manrique Fustier
Juste une ombre, de Karine Giebel
A deux pas de la mort, de Peter James
Jeux de traîtres, de John Stock
Sept petits suspects, de Christian Frascella

• Pocket :

○ 1er mars :

Pain amer, de Marie-Odile Ascher
D’espoir et de promesses, de Françoise Bourdin
Crescendo, de Becca Fitzpatrick
Les thébaines, de Jocelyne Godar
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, de Jonas Jonasson
Le voleur d’éternité, d’Alexandra Lapierre
L’excessive, d’Alexandra Lapierre
Artémisia, d’Alexandra Lapierre
Charly 9, de Jean Teule
La tête à Sarko, de Sharb
1941, de Max Gallo
Les lits en diagonale, de Diane Icart
Les nouvelles chroniques d’un médecin légiste, de Michel Sapanet
Faute de preuves, de Harlan Coben
Le Polonais tout de suite, de Nathalie Bolgert Gryzbow
Le turc tout de suite, de Sylvie Semih Colin Kohsar
Le hongrois tout de suite, de Georges Th Kassai Szende
Two short stories – Deux nouvelles, de Kipling R.

○ 08 mars :

Vegas Mytho, de Christophe Lambert
Filles de lune, de Elizabeth Tremblay
Le cycle d’Ea, de David Zindell
Opération Goliath, de Denis Alamercery
La marque du tueur, de Chris Cartell
La mort n’attend pas, de Peter James
De fièvre et de sang, de Sire Cédric
Hors dHaleine, de Jon Stock
Meurtres pour rédemption, de Karine Giebel

○ 15 mars :
Tout changera cette année, suivi de Histoire de rencontres, de Maeve Binchy
Doux remèdes pour cœurs brisées, de Cathy Kelly
Le plus bel âge, de Joanna Smith Rakoff
Le fantôme suivi de Coups de coeurs, de Danielle Steel
African Lady suivi de Australian Lady, de Barbara Wood
Le retour d’Ernst Eller, de Clark K,-Dalton Scheer
Tu es donc je suis, de Satish Kumar
Savoir maigrir, de Jean-Michel Cohen
L’art de l’allaitement maternel, de La leche league
Foiridon à Morbac City, de San Antonio
Des clientes pour la morgue, de San Antonio

○ 22 mars :

N’ayez pas peur nous sommes là, de Jeanine Boissard
Et l’Egypte s’éveilla, de Christian Jacq
Aurora Minnesota, de William Kent Krueger
La soupe au pistou, de Claude Tatiloni
Les filles de Riyad, de Rajaa Alsanea
Histoire de ma vie, de Salomon Maimon
Blanche-neige et autres contes, des Frères Grimm

○ 29 mars :

Et après,,,, de Guillaume Musso
Je reviens te chercher, de Guillaume Musso
Parce que je t’aime, de Guillame Musso
Que serais-je sans toi, de Guillaume Musso
Sauve-moi, de Guillaume Musso
Seras-tu là, de Guillaume Musso
La fille de papier, de Guillaume Musso
L’appel de l’ange, de Guillaume Musso

• Le Seuil :

○ 1er mars :

Mine de rien, de Annie François
Dans la route, de Maryline Desbiolles

○ 08 mars :

Scène tournate, de Alain Vernstein
Vallée des merveilles, de Anne Weber
Les limaces françaises, de Michele Mari
Double meurtre à Borodi Lane, de Jonathan Kellerman

○ 15 mars :

L’enfer commence maintenant, de Karine Fossum

• Albin Michel :

Nuit noire étoiles mortes, de Stephen King
Le poids des mensonges, de Patricia McDonald
Les fantômes du delta, d’Aurélien Molas
Les dames de Rome, de Françoise Chandernagor
Le forgeron de la jonvelle, de Michel Dodane
Lame de fond, de Cecilia Dutter
Les pissenlits, de Yasunari Kawabata
Le diable tout le temps, de Donald Ray Pollock
Les règles du jeu, de Amor Towles
Nous sommes des sang-mêles, de Lucien Febvre et François Crouzet
Claude François : Autobiographie
Dictionnaire des athées, agnostiques, scpetques et autres mécréants, de Georges Minois
Rien à me mettre, de Eric Ricadat et Lydia Taïeb
Temps de la terre, temps de l’homme, de Patric Wever

• Rivière blanche :

L’énigme du rorkal, de Piet Legay
Radu Dracula : tome 2, de Phillippe Lemaître
Fleur de bagne : tome 3, de François-Marie Gauron et Emilie Gauthier

• Actu SF :

Women in chains, de Thomas Day

• Asgard :

Erèbe, de Anthony Brocard

• L’Atalante :

○ 22 mars :
Au réveil il était midi, de Claude Ecken
Intrépide, de Jack Campbell

• Black Library France :

Champ de mort, de Graham McNeill
Courage et honneur, de Graham McNeill
La part du chapitre, de Graham McNeill
Schwartzhelm, de Chris Wraight

• Denoël :

Armageddon rag, de Goerges R.R.Martin

• Gallimard :

Outrage et rébellion, de Catherine Dufour
La vie secrète et remarquable de Tink Puddah, de Nick Dichario
Axis, de Robert Charles Wilson

Comme d’habitude, ,’hésitez pas à laisser un petit com’.  🙂

Hello !

Aujourd’hui, je lance mon premier C’est Lundi, le fameux rendez-vous livresque hebdomadaire.

Qu’ai-je lu la semaine passée ?

Et bien j’ai lu A.N.G.E., tome 4 : Sicarius, de Anne Robillard. La chronique est déjà publiée . J’ai lu aussi La pierre parlante ? De Isaac Asimov. J’ai aussi lu pour le Time to read Deuils de miel, de Franck Thilliez, dont vous pouvez aller lire mes impressions pendant ma lecture sur l’article sur le Time to Read.

Que suis-je en train de lire actuellement ?

Je lis Non Stop, de Frédéric Mars, dont la chronique devrait être publié dans la semaine.

Que vais-je lire ensuite ?

Ensuite, et bien je prévois de lire Deuils de miel , de Franck Thilliez, pour une LC sur Livraddict que j’organise et qui est prévue pour le 24 mars.

Voilà, comme d’habitude, n’hésitez pas à laisser un petit com’, et puis à Lundi prochain pour un nouveau C’est Lundi ! 😛

Time to read

Publié: 05/02/2012 dans Divers, Time to read

Salut,

Aujourd’hui, c’est mon premier Time to Read. J’explique donc : le principe est de lire un livre pendant l’après-midi ou la soirée de chaque premier week-end du mois et de notre sur son blog nos impressions en temps réel pendant la lecture ! 😀 Bien sûr, les horaires et les pauses sont comme on veut, on commence et on finit quand on veux. Je viendrais donc, au fur et à mesure de ma lecture, éditer cet article pour vous faire part de mes impressions au fil du livre. Le livre étant relativement petit, je pense que je l’aurai fini avant la fin de l’après-midi. 😀

Pour ce Time to read, j’ai choisi de lire le livre Deuils de miel, de Franck Thilliez, un maître contemporain du thriller. Il est 13h00,  c’est l’heure : go pour mon premier Time to Read !!!

13h00 : Je commence le livre.  J’espère qu’il sera à la hauteur de toutes mes attentes. 🙂

13h06 : Ouh là ! Un début in medias res comme je les aime. On est tout de suite plongé dans l’action, et dans la tête du protagoniste.  

13h11 : Des papillons ? Mais pourquoi ? Je pense que ça a un rapport avec la couverture. 

13h12 : « monter au ciel ». Une métaphore très bien trouvée, et qui colle parfaitement au contexte.  Petite pause, à cause d’un imprévu.  page 25.

13h32 : Je reprends ma lecture, et ce que les enquêteurs viennent de découvrir est pour le moins troublant. Un beau mystère en perspective, même si j’ai déjà une idée derrière la tête de ce qui pourrait se passer…

14h08 : Des codes, des mystères, des doubles sens et sous-entendus, ce roman rassemble toutes les caractéristiques des énigmes propres aux grands thrillers, et aussi propres à Franck Thilliez. 

14h12 : Quelque chose me dit que Sharko va faire une découverte importante… page 52 (oui, je sais, je suis lent…)

14h18 :Ca y est, la partie psychologique du thriller commence à émerger. page 56

14h26 :Ca y est, le côté morbide du livre se dévoile. On tombe dans l’angoisse et le suspense… page 61

14h56 : On tombe dans le côté psychologique du thriller. Bien étrange, ce petit personnage…

15h04 : Un assassin invisible, qui tue de l’intérieur.

15h18 : L’assassin est un monstre, et utilise un modus operandi d’une grande complexité, mais aussi d’une horreur inimaginable. 

15h23 : Citation page 101 : « On atteint le summum de l’horreur. »

15h58 : Un sacré fanatique, ce tueur !

16h07 : Une petite pause, et on y retourne !

16h20 : Ca y est, le chocolat chaud est terminé, on se remet dans le livre. 

16h46 : On a peur…Pour le protagoniste, et aussi peur de ce qui va arriver…

16h53 : Cette intrigue devient de plus en plus complexe, et de plus en plus singulière aussi. Sharko, le personnage principal, a une idée mortelle.Je me demande ce que ça peut bien être…

17h15 : Un vrai taré ce flic ! 

17h23 : Elle a une mauvaise intuition ? Je sens que Sharko va encore jouer avec le feu et frôler la mort…

17h33 : Citation, page 189 : « une atmosphère de carnage. » J’aurais pas trouvé mieux pour décrire ce chapitre, franchement. 

17h47 : Voilà, comme à mon attente, ça tourne encore au morbide et au glauque. 

18h17 : Vous allez dire que je me répète, mais ill faut le dire, c’est quand même difficile de faire plus macabre. 

18h29 : Je cite : « nous n’en sommes qu’au début. « Ca annonce pleins de rebondissements, et à mon avis, un final époustouflant. 

18h35 : Et c’est parti, le diable fait son entrée !

18h44 : Enfin un nom !

19h23 : Pause dîner.  

20h04 : Je reprends ma lecture. 

20h26 : On touche au but ! 

20h59 :Mes impressions se confirment. J’arrive au bout de ma lecture.

Auteur : Anne Robillard

Genre : Fantastique, Espionnage

Format : Grand format

Nombre de pages : 378

Editeur : Michel Lafon

 

 

 

 

Synopsis :

Les évènements prédits dans la Bible commencent à se produire et l’A.N.G.E. doit rapidement rajuster son tir. Pendant que le monte entier est aux prises avec d’inexplicables disparitions, de son côté, Vincent McLeod affronte un danger bien plus tangible.
Thierry Morin n’étant p
lus au service de la fraternité Naga, Océane Chevalier tente de le persuader de devenir agent de l’A.N.G.E. Au même moment, Cindy Bloom et Aodhan Loup Blanc se plongent dans l’étude eschatologique afin d’établir la chronologie exacte des prochaines prophéties.

À Jérusalem, tout comme l’avait prévu Yannick Jeffrey, c’est l’empereur romain Hadrien qui s’empare d’abord de l’âme de l’Anantas qui deviendra l’Antéchrist. Avant de pouvoir confronter ce grand personnage, Yannick devra d’abord sortir son ami des griffes du Faux Prophète.

 

Mon avis :

Tout d’abord, il me paraît important de rappeler que l’auteure, Anne Robillard, est la maman de la saga francophone la plus lue au monde, à savoir Les chevaliers d’Emeraude. Saga, que je n’ai toujours pas lue, et dont le premier tome attend patiemment dans ma PAL. Puis, le synopsis donne pas mal envie de le lire, je trouve, et donne juste assez d’informations pur ne pas spoiler.

Premièrement, l’intrigue. Dans ce tome 4, on retrouve plusieurs intrigues enchâssées, avec pour personnages principaux des intrigues Yannick Jeffrey, Yahuda (j’utilise ce nom-là exprès pour ne pas spoiler le premier tome), Océane, Thierry Morin et Cindy Bloom. Ces protagonistes doivent enquêter sur les prophéties de la Bible, En effet, des milliers de gens disparaissent en fumée, tous croyants. Il s’agit pour l’A.N .G.E. Du Ravissement, annoncé dans la Bible, et qui est censé être le premier événement de la période qui précède l’Apocalypse. Dans ce tome, on trouve de l’action, amis aussi d sentimental, qui est caché dans le livre ici où là, mais je n’en dirait pas plus là-dessus, encore une fois pour ne pas spoiler les autres tomes.

L’histoire commence directement à la suite du troisième tome. Le cadre est évidemment déjà posé, vu que c’est un quatrième tome d’une saga, et l’intrigue principale arrive assez vite, je dirais comme ça dès les 50 premières pages.Comme d’habitude, le texte progresse grâce aux péripéties des différents protagonistes dans chaque chapitre. Puis, il se conclut en laissant l’histoire en suspens : le lecteur doit lire le cinquième tome pour savoir ce qu’il va se passer.

Maintenant, concernant le récit et sa structure. Comme dans les autres tomes, le narrateur est omniscient (avec une focalisation « zéro »), à la troisième personne, donc, avec pour héros les personnages cités plus haut. Les évènements et rebondissements s’enchaînent sans aucune pause ni ellipses, et je n’ai pas trouvé de longueurs en lisant ce livre, et pour le récit, on est dans une structure linéaire, avec les évènements qui s’enchaînent. Ce livre est adressé à la jeunesse, avec un vocabulaire relativement courant, malgré quelques mots soutenus. Les informations essentielles à l’histoire, on les apprend le plus souvent je trouve à travers un dialogue, ou alors derrière des sous-entendus.

 

Conclusion :

J’ai pris du plaisir à lire ce quatrième tome, et je pense que j’achèterai le cinquième dès sa sortie. J’ai parfois rit, eu peur, me suis interrogé, le suspense était bien au rendez-vous. En bref, c’est une œuvre que je recommande à ceux qui ont déjàlus les trois tomes, et pour ceux qui ne connaîtraient pas cete saga, je leur recommande vivement de se procurer le premier tome, qui, pour ‘l’instant, reste le meilleur à mon avis.

 

Ma note: 8,5/10

 

N’hésitez pas à laisser un petit commentaire ! 😀

Hello,

Aujourd’hui, un billet pour valider ma participation à un challenge sur Livraddict nommé « au delà de la peur ». Ce challenge consiste à lire le plus de livres d’horreur et d’épouvante jusqu’au 31 janvier 2013. Ce concours est ouvert à tous, même aux non-Livraddictiens. Pour participer et pour voir le règlement plus en détail, c’est ici. Si vous avez des questions, vous pouvez me les poser en commentaire ou aller directement les poser sur la page Livraddict du challenge (lien que j’ai mis plus haut). 😀