La flamme

Publié: 23/02/2012 dans Divers

Hello,

Voici le premier texte que je partage avec vous sur mon blog. Je l’ai écrite dans le cadre du cours de Français, en rédac’; et ça m’avait valu un bonne note, donc je viens partager cela avec vous. Voici le thème :

Attention à vous, vos sens vont être mis à rude épreuve aujourd’hui …
En effet, grâce à eux,vous allez transformer les mots en … Chaleur !
Écrivez avec votre cœur près du poêle et allez déneiger vos sentiments, la mauvaise humeur partira avec la fonte des glaces !

Le texte devait être court. Le voici :

J’étais près de ma cheminée. Au calme. Dans ma vieille maison en bois, au coeur d’une forêt enneigée en ce moment, au côté d’un bon feu de cheminée, rien n’était plus apaisant. Je me souviens avoir lu quelque part que regarder une flamme,  c’était comme replonger à l’intérieur de soi. La flamme n’était que le reflet de nous-même, et elle nous aidait à faire remonter nos souvenirs, nos épreuves…Et j’ai eu à maintes reprises l’occasion de vérifier ces dires. Et s’est avéré que cet auteur avait raison.
Chaque soir, je fixai cette flamme, trépidante de chaleur, emplie de vie, et elle faisait remonter à chaque fois en moi ce même souvenir. Un vieux souvenir, mais qui me semble pourtant si proche : le souvenir de ma défunte fille. Cette flamme vive faisait rjaillir en moi ce souvenir funeste. Peut-être parce que ma fille, morte il y a quelques années à l’âge de 8 ans, était vive, tout comme cette flamme, et si brillante. A chaque fois, ce souvenir faisait monter en moi des larmes inépuisables, qui se déversaient, torrent de tristesse, sur mon visage éclairé par cette flamme luisante et magnifique. Mais bizarrement, ce soir fit exception. L’exception qui confirme la règle, diraient certains. Mais pour moi, c’était bon signe. Je me rémémorait le souvenir de ma fille, avec tristesse, mais sans pleurs : j’avais finalement fait, au bout de toutes ces années, le deuil de l’être qui comptait le plus pour moi. Et cette flamme, magnifique, brillante, trépidante, m’y avait grandement aidé. Alors, si vous voulez faire vous replonger au coeur de vous-même, rien n’est mieux que la flamme. Elle vous aidera, de sa lumière chaude, comme elle m’a aidé moi-même.

Je précise parce qu’on m’a déjà posé la question, je n’ai pas de fille morte, hein,(et heureusement, vu mon âge ^^) c’est juste pour les besoins du texte. dft009

Donc, dites-moi ce que vous en pensez, donnez-moi votre avis, chaque commentaire m’aidera à m’améliorer. dft009

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s