Trackers ,tome 2 : Shantorian, de Patrick Carman

Publié: 17/08/2013 dans Divers

Trackers, tome 2

Titre : Trackers, tome 2  : Shantorian

Auteur : Patrick Carman

Editeur : Bayard Jeunesse

Nombre de pages : 234 pages

Date de sortie : avril 2013 en VF (2012 en VO)

Prix : 14,90 €

Synopsis :
Après un dernier test au cours duquel Finn a failli faire une chute qui lui aurait coûté la vie, les Trackers ont été engagés par l’ISD, « International Security Directive ». Leur mission : maîtriser le programme Raymond, l’incroyable sésame du Net qui permet d’ouvrir les banques, les services secrets, et d’annuler l’existence même d’Internet. S’ils y parviennent, ils attireront dans leurs filets Shantorian, un redoutable cybercriminel qui menace l’économie mondiale, et seront en mesure de le faire arrêter.
Pour cela, Adam, Emily, Finn et Lewis sont prêts à tout : être reclus dans un immense hangar en dehors de la ville, s’introduire en fraude dans l’une des plus grandes banques… Mais leurs employeurs, l’étrange Lazlo et la mystérieuse Zara, sont-ils vraiment ceux qu’ils prétendent ? Tous les Trackers sont-ils fiables ? Et Adam lui-même, raconte-t-il toute la vérité à l’agent H. Ganz ?

Mon avis : 

J’avais beaucoup aimé le premier tome de la saga, et je dois avouer que cette suite ne m’a pas déçu, même si je l’ai trouvé moins bien que le premier tome. Patrick Carman continue encore avec le concept des vidéos qui jalonnent le livre, et agrémentent  la lecture, concept qui’l avait expérimenté la première fois dans la saga Skeleton Creek, saga en quatre tomes écrite juste avant Trackers. Je rapelle le principe pour les non-initiés : le lecteur a la possibilité, au cours de la lecture, d’avoir accès à des vidéos lui montrant un passage-clé du livre. Mais ces vidéos ne sont pas obligatoires, en effet, une transcription de celles-ci est disponible en appendice en fin de livre.

L’intrigue de ce second tome est, je trouve, plus complexe que la première. Il y a des identités usurpées, des retournements de situation, des rebondissements innattendus, et c’est également ça qui fait le charme de ce tome . Bien évidemment, l’intrigue reste centrée autour de l’informatique, du hacking et du cracking. Adam Henderson est un vrai petit génie, et cette mystérieuse Zara, dont on ne sait pas trop dans quel camp elle est, est encore meilleure. J’ai trouvé la psychologie de ces deux personnages très travaillée, ainsi que celle de Lazlo, personnage également très mystérieux, qui s’exprime peu mais qui joue un rôle clé dans l’histoire. Enfin, le suspens est quasiment omniprésent, très bon point également pour ce second tome.

Enfin, en ce qui concerne le style de l’auteur, c’est un style que jai trouvé très « jeunesse ». Le vocabulaire utilisé est très abordable, et j’ai envie de dire, c’est tant mieux, car on ne s’attend pas en lisant Trackers à un chef-d’oeuvre de littérature, mais bel et bien à un roman orienté jeunesse, accessible à tous. Néanmoins, le récit entier est basé sur une analepse, comme c’était le cas dans le premier tome .En effet, on vit l’histoire via l’interrogatoire d’Adam Henderson par un agent du FBI (c’est d’ailleurs la suite de l’interrogatoire du premier tome). Enfin, je tiens à préciser que même si l »intrigue est basée sur l’informatique, elle n’en demeure pas moins accessible à tous : il n’y a aucunement besoin d’avoir de grandes connaissances en informatique pour comprendre l’histoire, contrairement à ce que l’on pourrait penser à première vue.

Conclusion :
Un livre que j’ai beaucoup apprécié, qui se lit très vite, et dont j’attends impatiemment la suite. Un peu en deça du premier tome pour moi, mais toujours un très bon bouquin, que j’ai dévoré en une après-midi.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s